L'histoire du domaine

Retrouvez les étapes d’une entreprise familiale vieille de plus de 200 ans

1799

Pierre-Henri Lelarge, né en 1799, s’installe à Vrigny. L’histoire des vignerons Lelarge peut commencer…

1914 -1918

Au nord de la Champagne, Reims a été bombardé lors de la Première Guerre mondiale. Raymond, 5e génération au domaine Lelarge, part à la guerre et sa famille se réfugie dans le sud de la Champagne, à Polisy.

1922

Au retour de la guerre, ils rétablissent le vignoble et Raymond installera un pressoir en 1922.

1930

Les Champagnes Lelarge sont mis en bouteille pour la première fois.

1950

Marcel, fils de Raymond, et Fernande reprennent le domaine et donneront naissance, en 1963 à Dominique, la génération actuelle.

1983

Dominique part étudier à l’école de Viticulture Œnologie à Beaune en Bourgogne, où il rencontrera Dominique Pugeot, sa future épouse. Quelques années plus tard, Dominique et Dominique reprennent l’exploitation familiale. La Maison devient alors le Champagne Lelarge-Pugeot.

1990

Le jeune couple décide de faire évoluer leur travail vers une approche plus durable en réduisant les traitements de pesticides et herbicides. « Pourquoi devrions-nous faire subir à nos cultures ce que nous n’aimerions pas subir? »

1998

Les Lelarge-Pugeot construisent une nouvelle cave, avec un nouveau pressoir et une cuverie, dans le but d’augmenter les mises en bouteille.

2000

Dominique décide de stopper l’utilisation des insecticides afin de laisser venir la faune prédatrice et commence à enherber les vignes.

2005

Toutes les vignes sont enherbées et le travail du sol se développe.

2008

Avec ce tournant vers une agriculture responsable, les raisins arrivent à une plus belle maturité. En 2008, Dominique met un premier Coteaux Champenois Rouge en bouteille.

2009

Une partie du vignoble est labourée par des chevaux de trait.

2010

La famille Lelarge-Pugeot décide de convertir le vignoble en agriculture biologique (Écocert)

2010

Le Meunier, étant le cépage ancestral du vignoble, la première cuvée 100 % Meunier est mise en bouteille.

2012

Dans l’objectif de vinifier la totalité du domaine, la famille diminue progressivement la vente de raisins. Clémence, fille aînée de la famille, rejoint alors l’aventure et entame le développement à l’export du domaine.

2013

Premier millésime du Blanc de Meunier, un vin blanc de cépage rouge.

2014

2014 est une année de changement. Une partie du vignoble est certifiée agriculture biologique. Dominique commence des essais en biodynamie. Lors de la vendange, une partie des jus ne sera pas sulfitée et donnera naissance à la première cuvée 100 % NATURE (sans aucun intrant, soufre ou sucre).

2015

La totalité du vignoble est certifiée agriculture biologique et de gros travaux d’extension de la cuverie et de la cave débutent et se termineront en 2017.

2016

La famille s’ouvre à l’apiculture.

2017

Les 7e et 8e générations travaillent ensemble. Valentin, le deuxième enfant de la fratrie, a rejoint à son tour l’équipe, fin 2015. Grande nouvelle pour cette année : une partie de la vendange 2017 sera certifiée en biodynamie (Demeter).

2018

L’équipe a un nouveau membre, une border collie, gardienne de la cave; Nova (à gauche sur la photo)

2019

La cave est terminée et nous avons de nouveaux arrivés: des amphores des pays basques et des barriques de 500L

2020

Année de plantation d’arbres fruitiers pour favoriser la biodiversité naturelle dans les vignes; pêchers, pommiers, cerisiers, pruniers amandiers.